5 minutes sur le féminisme et le cinéma

5 minutes sur le féminisme et le cinéma
Photo de @Mason Kimbarovsky
  • Post category:Culture
  • Reading time:6 mins read

Festival de Cannes, Oscars et Césars sont les plus grandes cérémonies du cinéma. Du mois de mars au mois de juillet nous avons vu défiler des centaines de célébrités et des dizaines de récompenses ont été décernées. Cependant l’image qui est donnée aux femmes dans ce milieu est souvent contradictoire au féminisme. Il est arrivé à ces grandes institutions internationales de ne pas leur rendre justice. Le féminisme et le cinéma c’est un duo qui n’a pas fini de nous surprendre.

Le féminisme et le cinéma

Le cinéma a longtemps été une affaire d’hommes, les femmes étaient plutôt là pour les mettre en valeur. De plus leur caractère était basé sur des clichés, ceux de la femme jalouse, naïve ou encore de la femme attirée par l’argent et le pouvoir. C’est ce qui est le plus mis en scène dans les débuts du cinéma.

Les films sexistes marchent toujours autant

Cependant certains films des années 80, ou plus, étaient considérés comme féministes mais se révèlent sexistes à nos yeux. Un exemple ? La revanche d’une blonde, un film qui démolie le cliché de la barbie blonde. Pourtant l’élément déclencheur reste un homme, sans lui Elle Woods, l’héroïne, aurait continué sa vie sans rien changer.

Des films plus récents ou plus connus sont également considérés comme sexistes :

  • James Bond, la saga sexiste la plus connue au monde. Les derniers volets sont aussi concernés par des accusations de sexisme. Ces films représentent tous les clichés de la femme victime qui succombe à son sauveur.
  • Grease, bien que ce film culte introduise quelques idées féministes, l’histoire se finit par Sandy qui change du tout au tout pour plaire et être assumée par Danny.
  • Twilight, Kingsman : Le cercle d’or, Cendrillon, Kill bill et bien d’autres classique du cinéma.

Les femmes devant et derrière la caméra

De plus en plus de films cherchent à mettre en avant les femmes, les combats qu’elles ont menés et mènent encore aujourd’hui. Parmi ces films il y en a pour les plus jeunes comme Rebelle, Mulan ou encore La Princesse Mononoké. La plupart sont des films engagés destinés à un public moins jeune comme :

  • Mustang, le film retrace l’histoire de 5 sœurs turques qui vont se battre pour la vie qu’elles veulent mener chacune à leur manière.
  • Les figures de l’ombre, tiré d’une histoire vraie, c’est l’histoire de 3 femmes noires qui travaillent à la NASA dans les années 60. Ces femmes ont poussé les limites et obstacles qui se trouvaient face à elles.
  • Little Women, Suffragette, Wonder woman et d’autres sont des films qui change l’image des femmes …
Le féminisme et le cinéma, vers de nouveaux films ?
Photo de @Marija zaric

Le test de Bechdel-Wallace

Le féminisme et le cinéma n’ont pas toujours été bons amis donc pour indiquer si un film est sexiste ou non, il est possible de se référer au test de Bechdel-Wallace.

Créé par Alison Bechdel et Liz Wallace il s’agit de prouver la sur-représentation masculine ou la sous-représentation féminine (le principe de la Schtroumpfette). Elles ont remarqué que le plus souvent les protagonistes sont les hommes et que les femmes sont des victimes.

Il y a 3 critères pour valider ce test :

  • Au moins deux femmes présentées dans le film (nom et prénom)
  • Elles parlent ensemble
  • Leurs conversations ne tournent pas autour des hommes.

Sur tous les films notés seul 57, 6 % ne sont pas sexistes, d’après le site Bechdeltest.com, un taux qui a tendance à augmenter. La solution serait qu’il y ait plus de femmes scénaristes car les films qu’elles écrivent ou co-écrivent sont jugés moins sexiste, voire pas du tout.

Ce test reste un indicateur de sexisme et non de féminisme. Il en existe des dérivés comme le test de la lampe sexy qui consiste à remplacer une femme par une lampe et voir si le film change, James bond ou Gatsby ne changent pas !

Le féminisme aux cérémonies

De Cannes aux Oscars en passant par les Césars, le féminisme et le cinéma ne sont pas toujours alliés. En effet les femmes sont souvent en minorité dans les récompenses mixtes, par exemple cette année fut la première où deux femmes étaient nominées comme meilleure réalisatrice aux Oscars. Ce prix n’a d’ailleurs été remporté qu’une seule fois par une femme : en 2010. Il en est de même pour les Césars.

Depuis la création de la cérémonie seulement 27,4% des Césars ont été décerné à des femmes, d’après AFP. Les Césars ont aussi été critiqué pour le manque de soutien apporté à la cause féminine en 2020 avec les récompenses décernées à Roman Polanski.

Le festival de Cannes est le seul à avoir récompensé deux femmes avec le prix le plus important de la cérémonie.

Le sexisme de ces cérémonies vient aussi à cause des médias qui souvent parlent plus des tenues des femmes que de leur carrière.

Le féminisme et le cinéma, l'image plus importante que le talent ?
Photo de @Oleg Nikishin

Le féminisme et le cinéma ne vont pas de paire, cependant il y a des avancées féministes depuis quelques années déjà. Pour les femmes l’âge joue aussi un rôle majeur puisque l’âge d’or se trouve en moyenne vers 44 ans alors que les hommes continuent d’être mieux payés au fur et à mesure des années.

Mais le sexisme n’est pas le seul problème rencontré dans ce milieu qui reste encore assez fermé.

Et vous, quel est votre film préféré à voir pendant ses règles ?

PS : n’oubliez pas que vous pouvez retrouver toutes nos culottes menstruelles en ligne.

Laisser un commentaire