La durée du cycle menstruel, comment la comprendre ?

La durée du cycle menstruel, comment la comprendre ?
Photo de @syh
  • Post category:Cycles Menstruels
  • Reading time:7 mins read

Le cycle menstruel, bien qu’étudié au collège, reste un mystère. La durée qui varie sans raison apparente ou simplement le fait que chaque femme ait un cycle menstruel différent. Alors pas de panique, aujourd’hui nous allons tout vous expliquer, est-ce que la lune a quelque chose à voir dans la durée du cycle, le syndrome de Stein-Leventhal et tout ce qui allonge ou raccourcit un cycle menstruel.

Le cycle menstruel c’est quoi ?

C’est un passage obligatoire pour en parler, le petit rappel de nos chers cours de SVT de 3ème.

Un cycle commence le premier jour de vos règles jusqu’au jour précédent vos prochaines règles. Il dure en moyenne 28 jours et est composé de 4 phases :

  • Les règles, les premiers jours du cycle. En même temps que la phase pré-ovulatoire, les règles, c’est l’endomètre qui se réduit puisqu’il n’y a pas eu de fécondation.
  • La phase pré-ovulatoire, du 1er au 14ème jour. Pendant cette phase les hormones sont assez stables et les ovaires créent un ovule.
  • La phase ovulaire, plus ou moins le 14ème jour. Comme son nom l’indique, la phase ovulaire ou l’ovulation, c’est à ce moment que les ovules sont lâchés par les ovaires.
  • La phase de nidation, du 15ème au dernier jour. C’est la dernière phase du cycle menstruel, aussi appelée phase lutéale. Durant ces 13 derniers jours la température du corps monte, d’où cette impression de chaleur, pour se préparer à accueillir un embryon et l’endomètre s’épaissit.
Durée du cycle menstruel, quand s'inquiéter ?
Photo de @avasol

Qu’est-ce qui influence la durée du cycle menstruel ?

Le plus souvent lorsque la régularité des cycles changent c’est que la phase pré-ovulatoire a été plus longue. De nombreux facteurs peuvent influencer cela.

Les maladies

Plusieurs maladies peuvent venir modifier la durée du cycle.

L’endométriose peut influer sur le cycle mais ce n’est pas son effet principal sur le corps. 

La maladie qui affecte le plus la durée du cycle est le syndrome de Stein-Leventhal, aussi appelé ovaires polykystiques. Ce syndrome a plusieurs effets comme l’acné ou encore une pilosité importante, celui qui nous intéresse est l’irrégularité des règles et du flux. C’est-à-dire que lorsqu’une femme est atteinte de polykytose ovarienne, ses règles vont s’espacer de plus en plus jusqu’à ce qu’elle n’arrive plus du tout.

Cette maladie est encore peu connue pourtant elle a des effets importants sur le corps de la femme alors n’hésitez pas à vous renseigner sur cette maladie et en parler avec votre médecin si vous pensez l’avoir.

Les fibromes utérins ne présentent pas de symptômes, certains apparaissent avec le temps. L’un d’eux influe sur la durée du cycle menstruel, les règles se rapprochent et sont plus longues.

Les IST jouent aussi un rôle, cependant dans ce cas, c’est plus souvent des saignements entre les règles qui vont apparaitre. La durée du cycle ne va pas varier, elle.

Les perturbateurs endocriniens

Le système endocrinien est le système qui s’occupe de sécréter les hormones. Or les perturbateurs endocriniens viennent modifier le fonctionnement du système, les hormones qui causent les règles peuvent donc être produites plus tard, et donc les règles retardées.

Ces perturbateurs sont un peu partout, mais on les retrouve surtout dans les produits alimentaires industriels, via le plastique, les médicaments… Des traces ont aussi été trouvées dans des produits de maquillage.

Durée du cycle menstruel, quand s'inquiéter ?
Photo de @neemiasseara

La lune

De nombreuses croyances tournent autour du fait que le cycle menstruel dépendrait du cycle lunaire. La science garantit qu’il n’y a rien de lié cependant même l’étymologie fait penser le contraire.

Mene était le surnom de la déesse de la Lune en Grèce Antique. En latin, il y a le mot Mensis qui lui ressemble fortement et qui est l’origine étymologique du mot Moon en anglais et Menstruations, puisqu’il signifie Mois.

De plus le cycle lunaire dure 28 jours comme la moyenne des cycles menstruels. Miranda Gray en parle dans son livre “Lune rouge – Les forces du cycle féminin”. 

Si on suit cette logique il y a alors un parallèle entre :

  • Les règles et la nouvelle lune
  • La phase pré-ovulatoire et le premier croissant
  • L’ovulation et la pleine lune
  • La phase de nidation et le dernier croissant

Retrouvez d’autres croyances sur les règles !

Votre quotidien

La plupart des éléments extérieurs qui viennent perturber la durée du cycle menstruel sont naturels ou proviennent de votre quotidien.

Les premiers facteurs sont la puberté et la ménopause. Durant ces deux périodes les hormones se règlent pour que les cycles soient plus réguliers ou à l’inverse, les hormones vont modifier votre cycle jusqu’à ce que vous soyez ménopausée.

Durée du cycle menstruel, quand s'inquiéter ?
Photo de @rhsupplies

Lorsque vous arrêtez votre pilule ou moyen de contraception, votre corps a besoin d’un peu de temps pour s’autoréguler et produire à nouveau lui-même les hormones régulièrement.

Si vous pratiquez une activité sportive régulièrement et intensément vos règles vont sûrement sauter leur tour ce mois-ci. En voyant l’activité sportive que vous réalisez, votre corps ne va pas se préparer pour une fécondation, donc l’endomètre ne va pas s’épaissir et vos règles n’arriveront pas.

Des carences alimentaires peuvent aussi venir affecter la régularité de votre cycle menstruel. La principale carence qui peut jouer dessus est la carence de fer, lorsque vous avez vos règles vous perdez du sang et donc du fer. Si vous avez peu de fer vos règles peuvent se décaler pour vous éviter une anémie.

Une perte ou prise de poids importante va influer sur la durée du cycle. Votre corps produit une quantité d’œstrogène en fonction des graisses qu’il contient donc si un changement important se fait, la production d’œstrogène va augmenter et les règles vont s’intensifier.

Sans vous parler du fait qu’être enceinte va faire disparaitre vos règles, une fois l’accouchement passé, le post-partum va aussi vous dérégler. Vos cycles peuvent s’allonger comme se raccourcir.

Les changements majeurs et le stress que ça peut apporter, vont aussi jouer sur la régularité de vos cycles.

Si votre sommeil est mauvais, non-réparateur ou encore irrégulier votre corps va avoir du mal à produire de la mélanine, l’hormone du sommeil. Cette hormone joue un rôle majeur dans la production d’œstrogène et de progestérone, elles ne seront donc pas en quantité suffisante pour déclencher vos règles au bon moment.

Durée du cycle menstruel, quand s'inquiéter ?
Photo de @all_who_wander

Le dérèglement du cycle menstruel est souvent associé à une grossesse, mais ce n’est pas le cas à chaque fois. C’est principalement des éléments extérieurs qui viennent jouer avec vos hormones. N’hésitez pas à aller voir votre médecin si vous avez un doute. Et pour vous protéger pendant vos règles il y a nos culottes.

La publication a un commentaire

Laisser un commentaire