Le Free flow ou le flux instinctif libre

Le Free flow ou le flux instinctif libre
Photo de @Alexander Sergienko

Depuis quelques années en France, des femmes commencent à pratiquer le free flow, free bleeding aussi appelé flux instinctif libre. Le concept est arrivé tout droit des États-Unis, où les femmes veulent limiter l’utilisation de protections hygiéniques pour des raisons environnementale ou économique la plupart du temps. Mais le flux instinctif libre ne convainc pas tout le monde entre les risques et les avantages.

SOMMAIRE :

Le flux instinctif libre, qu’est-ce que c’est ?

Venu des États-Unis, le free flow c’est le fait de ne pas mettre de protection hygiénique d’aucune sorte, ni tampon, ni serviette, ni cup, ni culotte menstruelle, pendant ses règles.

Souvent décrit comme une continence menstruelle, il faut apprendre à retenir ses règles grâce aux muscles de son périnée.

Comment ça marche ?

Lorsqu’un nouveau cycle commence il faut oublier toutes les protections car le but est de limiter les dépenses menstruelles et l’impact sur l’environnement. L’important est d’arriver à contenir son flux au bon moment, pour cela il faut écouter son corps pour savoir quand contracter le périnée. Et oui, pas besoin le contracter en permanence parce que les règles coulent par phases et non continuellement.

Pas de panique si vous n’y arrivez pas dès votre premier cycle, toutes celles qui pratiquent le flux instinctif libre, FIL, expliquent qu’il faut environ 4 ou 5 cycles avant de bien maitriser cette méthode. Leurs conseils :

  • Essayer chez soi au début 
  • Avoir accès à des toilettes
  • Et surtout éviter de porter des culottes fragiles ou du blanc

Dans Le Flux instinctif libre – L’art de se passer de protection périodique de Jessica Spina vous trouverez d’autres conseils pour comprendre au mieux votre corps et vos règles.

Free flow ou flux instinctif libre
Free flow ou flux instinctif libre

Pourquoi pratiquer le flux instinctif libre?

Le flux instinctif libre a de nombreux avantages :

  • Des économies conséquentes pour votre porte-monnaie
  • Moins de déchets et plus de ressources économisées pour la planète

Les autres avantages sont liés à votre santé, pour commencer plus de risque de syndrome de choc toxique, pour celles qui utilisent des tampons. De plus l’écoute que vous avez de votre corps ne sera que meilleure car vous arriverez à distinguer les petits signaux hormonaux et autres.

Le free flow, c’est pour tout le monde, tout le temps ?

Celles qui le pratiquent, disent que le flux instinctif libre correspond à toutes les femmes, peu importe leur flux.

Cependant certains spécialistes déconseillent d’essayer si votre flux est important car il sera plus dur de contenir vos règles et donc vous aurez sûrement des fuites. 

Avec un stérilet votre flux peu devenir plus important voir hémorragique, dans ce cas là il sera plus difficile pour retenir vos règles le temps d’aller aux toilettes.

Attention si vous allez dans l’eau ne faite pas confiance au mythe qui dit que l’eau retient les règles. Dans la baignoire c’est la gravité qui empêche le sang de couler puisque vous êtes allongée mais si vous allez à la piscine ou à la plage vous risquez de tâcher votre maillot.

Vous pouvez aussi avoir des tâches de sang sur vos draps si vous avez un sommeil lourd. Pour certaines, les mécanismes adoptés pendant la journée persistent la nuit mais pour d’autres, pratiquer le free bleeding la nuit garantit une lessive de draps à faire au réveil. Pour ne prendre aucun risque, vous pouvez tricher et porter une culotte menstruelle la nuit, ça restera secret.

Le flux instinctif libre fonctionne grâce aux muscles du périnée, alors si vous venez d’accoucher ou que vous avez eu plusieurs enfants il faudra peut-être faire une ré-éducation du périnée pour contracter et n’avoir aucune fuite. Le post-partum peut causer de nombreux changements que vous pouvez retrouver dans cet article.

Free flow ou flux instinctif libre
Photo de @Karolina Grabowska

Le FIL a de nombreuses adeptes mais certains spécialistes expliquent que des bactéries pourraient se développer si le sang est contenu trop longtemps. Cependant le concept ressemble à celui de la coupe menstruelle, qui elle est garantie sans danger si elle est régulièrement nettoyée.

De nombreux témoignages racontent les difficultés rencontrées ou encore les avantages du free flow.

Prêtes à tester ? Déjà adeptes ? Quels sont vos conseils ? 

Laisser un commentaire