Pertes et saignements, ce que votre corps vous dit !

Pertes et saignements, ce que votre corps vous dit !
Photo de Paweł Czerwiński

Les pertes et fluides sont quelques choses que nous connaissons toutes mais que nous ne comprenons pas complètement. Il est pourtant important de comprendre ce que votre corps vous dit à travers vos pertes et saignements. Signes de bonne santé vaginale ou d’infections, épaisses ou translucides nous vous expliquons tout.

Les saignements

Il existe différents types de saignements, des règles au spotting en passant par les lochies.

Les règles, les principaux saignements, permettent d’évacuer le sang accumulé dans la muqueuse en cas de fécondation.

Cependant si vous avez de l’endométriose ou des règles abondantes vous pouvez également avoir des caillots sanguins.

Les lochies sont un autre genre de saignements. Il s’agit de pertes de sang après un accouchement cependant elles ne sont pas considérées comme des règles puisqu’elles ne dépendent pas de votre cycle.

Le spotting, il s’agit de gouttes de sang qui s’écoulent entre deux cycles. Sous contraception ou non le spotting est sans gravité sauf pour vos sous-vêtements.

Le deuxième type de saignements hors règles sont les métrorragies. Contrairement au spotting les métrorragies peuvent avoir plusieurs causes. 

La moins grave est l’oublie de pilule, effectivement sans les hormones délivrées par la pilule votre corps pensera qu’un nouveau cycle commence. Le déséquilibre hormonale dans le même genre peut causer des saignements inter-cycles. Pour le combler vous pouvez discuter avec votre gynécologue ou sage-femme d’une solution.

Une autre cause de ces saignements peut être l’endométriose. Maladie qui se fait connaitre un peu plus chaque jour, elle perturbe l’ovulation. Si vous avez été diagnostiquée atteinte d’endométriose, vos règles peuvent devenir douloureuses, irrégulières ou s’arrêter.

Le syndrome des ovaires polykystiques sera aussi responsable des métrorragies. Plus problématique car il s’agit une maladie allant jusqu’à l’infertilité. Comme son nom l’indique se sont les kystes qui se développent sur les ovaires, un bilan sanguin et une échographie vous permettrons de les détecter.

Pertes et saignements, ce que votre corps vous dit
Photo de Charles Deluvio

Les pertes

Il ne faut pas confondre la cyprine, l’éjaculation féminine et les pertes.

La cyprine est un fluide que le corps sécrète lorsque vous êtes excitée, cependant il ne faut pas la confondre avec l’éjaculation féminine. En effet les “femmes fontaines” sont juste des femmes qui ont une éjaculation plus importante que les autres.

Les pertes sont composées de sécrétion vaginale qui est un nettoyant naturel et de glaire cervical. Les pertes changent au cours d’un même cycle, souvent translucides en phase pré-ovulatoire, elles s’épaississent au cours du cycle pour devenir épaisses et blanches.

Des pertes saines peuvent également être rosées ou marron, dû au spotting ou aux règles précédentes. 

Cependant les pertes jaunes avec des odeurs inhabituelles et démangeaisons sont le résultat d’une infection.

Pour éviter cela il est important d’aller aux toilettes après chaque rapport et d’utiliser uniquement de l’eau claire ou un gel intime au pH neutre. Il est aussi primordiale de changer régulièrement de sous-vêtements pour éviter toute sensation d’humidité, les culottes en coton restent les meilleurs avec bien sûr les culottes parisiennes.

Des pertes grises ou verdâtres sont plus inquiétantes surtout si elles sont accompagnées de démangeaisons et de brûlures, il s’agit alors d’une infection sexuellement transmissible. Si vous vous trouvez dans ce cas il faut alors contacter votre gynécologue ou sage-femme.

Habituellement les pertes sont présentes en permanence mais dans certains cas vous pouvez être en sécheresse vaginale c’est-à-dire que votre corps ne sécrète plus de perte ou peu. C’est souvent le cas après un accouchement ou en période de ménopause.

Pertes et saignements, ce que votre corps vous dit
Photo de Laura Meinhardt

Que ça soit via des saignements ou des pertes, votre corps vous parle de votre stress, vos habitudes et surtout de votre vagin. Il faut écouter les signes pour savoir quoi faire en cas d’IST ou d’infections.

Et vous, quel est votre conseil pour prendre soin de vous ?

Laisser un commentaire