16 questions essentielles sur le cycle menstruel et les règles, avec la gynécologue Solenne Gricourt

16 questions essentielles sur le cycle menstruel et les règles, avec la gynécologue Solenne Gricourt

Votre cycle menstruel vous fait vous poser des questions ? Rien de mieux que l’avis d’une spécialiste. Nous avons échangé avec la Docteure Solenne Gricourt, médecin gynécologue aux Hôpitaux de Paris pour obtenir les réponses précises.

1. Les règles, qu’est-ce que c’est ?

Les règles ou menstruation sont un phénomène naturel qui survient chaque mois chez les femmes

Les premières règles interviennent durant la puberté entre 10 et 16 ans. L’âge moyen en France est de 12,6 ans. 

cycle-menstruel-regles-menstruation

L’apparition du tout premier cycle menstruel indique que le système de reproduction est alors arrivé à maturité et que le corps peut accueillir une grossesse.

“L’âge moyen aux premières règles atteint 12,6 ans. C’est l’âge auquel, en moyenne, une jeune fille a ses règles pour la première fois”

site de l’INED

Pour être plus précis, les règles sont un saignement qui provient de l’utérus. Cette perte de sang provient très exactement la muqueuse de l’utérus qu’on appelle l’endomètre. 

Le saignement est une hémorragie de privation du fait de la chute d’hormones en l’absence de grossesse

2. Quel est le cycle menstruel normal ?

Le cycle menstruel est la période qui débute au premier jour des règles et qui se termine au premier jour des règles suivantes.

En conséquence, le calcul du cycle des règles s’effectue à partir du 1er jour de chaque règle.

Le sport durant les règles ? Ne changez pas vos habitudes durant votre cycle menstruel !

Solenne Gricourt, gynécologue

Communément, la durée des règles peut aller de 3 à 7 jours. Un cycle menstruel normal dure entre 27 et 35 jours.

Plus familièrement, on parle généralement d’un cycle de 28 jours. La durée du cycle de règles varient d’une femme à l’autre. Il se peut donc que la menstruation soit plus longue ou plus courte.

Ainsi, le cycle menstruel se compose de 4 périodes :

  1. La période folliculaire : le taux d’oestrogènes produits par votre corps augmente à cette phase. Ces hormones occasionnent l’épaississement de la muqueuse de l’utérus. 
  2. L’ovulation : au milieu du cycle le plus souvent vers J+14 survient l’ovulation. L’ovulation est un follicule qui porte l’ovocyte, c’est-à-dire la gamète femelle. Ce follicule arrive à maturation et se rompt pour lâcher l’ovocyte qui est capté par une des trompes. 
  3. La phase progestative (ou lutéale): Il peut alors survenir une fécondation s’il y a la gamète masculine (spermatozoïde) dans les voies génitales. Le follicule devient un corps jaune et sécrète de la progestérone, une hormone qui favorise l’implantation de l’embryon si la fécondation a eu lieu.
  4. Les règles ou la période menstruelle : si l’ovule n’a pas été fécondé, la progestérone baisse. La muqueuse utérine se détache alors, c’est l’hémorragie de privation. Elle est alors rejetée naturellement par le corps en passant par le col de l’utérus et la vagin, sous forme de pertes de sang.

3. Mes règles sont irrégulières ou en retard, dois-je m’inquiéter ?

En cas d’absence de menstruation, pas de panique 😱

Par contrre, si le temps sans règle dépasse 2 à 3 mois (on parle alors de spaniomenorrhées ou amenorrhées), il vous faut consulter un médecin gynécologue femme ou homme.

Lorsqu’on est jeune, les premiers cycles menstruels peuvent être irréguliers. C’est tout-à-fait normal les 2 premières années. Les premières règles peuvent se produire sans ovulation.

Autre possibilité, il faut envisager une grossesse, faites un test.

À l’inverse, à partir de 45 ans, une absence de règles peut être due à l’arrivée de la ménopause.

Enfin, si vous êtes dans un tout autre cas, je vous recommande de consulter votre gynécologue.

4. Est-ce qu’on a mal durant ses règles ?

Normalement, non.

Cependant, chez certaines femmes des crampes ou élancements peuvent apparaître. 

Parfois, certains gestes, relaxation ou encore un bain chaud permettent à certaines femmes de modérer ses sensations de douleur.

Si ces douleurs – aussi appelées dysménorrhées – sont présentes, alors il est conseillé de consulter son médecin gynéco

5. Quels sont les protections possibles pendant les règles ? 

Il existe une gamme de protection de plus en plus large pour les femmes.

La protection parfaite n’existe pas ! Chaque femme a sa préférences selon son expérience personnelle, son besoin et ses activités.

Durant la période de règles, il est possible d’utiliser deux dispositifs :

  • Les dispositifs vaginaux : tampons & cup (lire plus sur les cups)
  • Les culottes menstruelles, serviettes hygiéniques, linge, tampons

Consulter nos culottes menstruelles

6. Un conseil sur le type de protection hygiénique à utiliser ?

Il n’existe pas de protection idéale pour les 24h de la journée.

Chaque femme adopte les protections qui lui conviennent. Les activités professionnelles ou sportives peuvent aussi déterminer le type de protection à utiliser.

Je dirai que c’est à chaque femme de trouver selon son parcours de vie, son ressenti, ses engagements (bio, éco-responsable, zéro-déchet).

Et choisir aussi selon ses activités, la protection qui lui convient le mieux.

7. Est-ce que je peux prendre une douche ou un bain quand j’ai mes règles ?

Oui, bien entendu ! 

Il est recommandé de conserver une hygiène normale, c’est-à-dire celle que vous avez en dehors des périodes de règles. 

Par contre, je déconseille la douche vaginale, qui peut déséquilibrer la flore si elle est trop intense.

8. Est-ce que je peux faire du sport quand j’ai mes règles ?

Oui, bien sûr. 

Malgré les idées reçues qui ont parfois la vie dure, je recommande à toutes les femmes que je vois de ne pas changer de quotidien durant leur cycle.

De ne pas mettre en pause vos activités quotidiennes, vos habitudes sportives, tant que faire se peut.

Par contre, il faut savoir adapter la protection hygiénique que vous utilisez selon votre activité. Par exemple, on ne va pas nécessairement se protéger de la même manière si on fait de la course à pied ou si on va à la piscine.

De même, on peut utiliser une protection menstruelle différente selon l’avancement du cycle de règles (début ou fin de règles), selon le flux.

9. Est-ce que les autres vont se rendre compte que j’ai mes règles ?

Sauf en cas de douleur, ou si vous leur dites,  il n’y a pas de raison que les personnes autour de vous le sache. 

cycle-menstruel-regles-feminin

10. Quand mes règles vont-elles s’arrêter pour de bon ?

Les règles sont occasionnées tous les 28 jours, durant la majeure partie de la vie de la femme.

Les moments de vie où le cycle menstruel s’arrêtent sont les suivants :

  • Durant une grossesse
  • À la ménopause, vers 50 ans à l’âge physiologique

Enfin, certains traitements hormonaux ou contraception peuvent faire disparaître les règles. Pour cela, je vous conseille d’en discuter avec votre gynéco préféré.e !

11. Combien de sang perd-on pendant les règles ?

Chaque femme vit son cycle menstruel de manière personnel. Ce qui veut dire que les pertes sont variables d’une femme à l’autre. 

En outre, chez une femme, le flux des règles peut être variable d’un cycle à l’autre.

Néanmoins, il est important de consulter son médecin si votre flux de règles vous amène à utiliser plus de 10 protections par jour.

12. À quel moment aurais-je mes prochaines règles ?

Le calcul d’apparition des règles se réalise selon le cycle menstruel.

Comme évoqué précédemment, c’est en partant du 1er jour de chaque règle que se réalise le calcul du cycle de menstruation.

Par précaution, si vous n’êtes pas certaine de la date, je conseille de prévoir une protection dans votre sac, au cas où. Il est également possible de demander à une amie, en cas de besoin. 

13. Qu’est-ce que le Syndrome du Choc Toxique ?

Le Syndrome du Choc Toxique est une maladie aiguë grave mais qui est rare. 

Il s’agit de la multiplication d’une bactérie qui sécrète une toxine. Cette toxine entraîne une infection généralisée présente à l’état normal.

Ce syndrome peut apparaitre lors de l’usage de dispositif intra-vaginaux, comme les cups et tampons hygieniques.

Pour en savoir plus, consultez notre article sur le Syndrome du Choc Toxique

14. Quels sont les symptômes ? Que dois-je faire si je ressens plus d’un de ces symptômes ?

Les symptômes du Syndrome du Choc Toxique sont les suivants :

fièvre soudaine, supérieure à 39°, vomissement, malaise avec mal de tête, trouble digestif avec diarrhée ou encore éruption cutanée ressemblant à un coup de soleil

Si vous avez un de ces symptômes, consultez rapidement votre médecin traitant ou gynécologue

15. Le bout de mes seins est douloureux, qu’est-ce qui ne va pas ?

Le développement des seins peut être un signe d’apparition des règles. De manière générale, la plupart des femmes n’ont pas de douleur dans les seins pendant leur cycle menstruel.

En fait, cette douleur peut être dûe à la variation des hormones et au syndrome pré-menstruel. Le sein est une glande qui répond aux hormones notamment durant le cycle menstruel.

Pas lieu de s’inquiéter si c’est cyclique, bilatéral et spontanément régressif à chaque cycle, c’est-à-dire si cela disparait tout seul.

16. Y a-t-il quelque chose que je ne pourrais pas faire pendant mes règles ?

Non. 

Les règles font intégralement partie de la vie d’une femme. Elles n’empêchent en aucun cas de continuer ses activités quotidiennes et régulières.

Aujourd’hui, il est possible d’adapter sa protection à votre quotidien et aux activités que vous menez. 

Par ailleurs, il peut exister des recommandations selon votre religion 😉 Médicalement parlant, rien n’est proscrit durant les règles. 

Nous tenons à remercier Solenne Gricourt pour sa disponibilité !

🔥 N’hésitez pas à poster vos questions ou remarques en commentaire 🔥

Laisser un commentaire